Chroniques du temps réel > Toujours plus haut
Chroniques du temps réel
par bernard le 21 janvier 2018

Toujours plus haut

Dans le temps, y avait un gars à la télé qui se la jouait grave. Môssieur était sûrement, du moins le croyait-il, le père de la meilleur émission politique possible. Il s’appelait Henri de Virieu, HDV. HDV comme "Heure de vérité", son émission…

Plus tard, un génial philosophe, surement le meilleur, du moins le croyait-il, frimait grave. Môssieur, toujours prêt pour aller là où sa notoriété l’appelait. Il s’était même commis à réaliser un film, Bosna, sur la sale guerre en ex-Yougoslavie. Il s’appelait et s’appelle encore Bernard Henry Levy. A une époque, Môssieur ne voulait plus qu’on l’appelle BHL… sauf en Bosnie parce que ça fait " Bosnie-Herzégovine libre"...

Encore plus tard parce que maintenant, un génial despote éclairé se la joue très grave. Môssieur n’a aucun doute : ses idées sont les meilleures, du moins en est-il persuadé, et tout le reste n’est que billevesées de gens aigris, même pas dignes d’être en tête de cordée. Alors Môssieur, sera premier de cordée car il sait où aller, où nous entraîner. Môssieur se s’appuiera pas sur des idées d’un autre temps. Môssieur ne portera le maillot d’aucun parti politique. Môssieur créera ses lois, ses règles, ses explications, son monde, son peuple, son histoire. Il créera un mouvement tout acquis à sa personne, sa pensée, sa cause. Il s’appelle Emmanuel Macron, EM. EM, comme « En Marche » son mouvement…

Môssieur est maintenant président, châtelain du palais des premiers de cordée, mais est-ce assez pour lui ?

Retour en arrière, Badinguet, Charles-louis-Napoléon Bonaparte, le neveu de l’autre. A 40 ans, l’âge de Macron, il devient le premier président élu au suffrage universel (masculin)… 4 ans plus tard, il troque son costard de président de la République contre celui d’empereur, excusez du peu…

Môssieur empereur, sera-ce assez pour lui ?

Fin d’année 2017, comme tous les ans, trêve des confiseurs. Pas pour tout le monde… Avant de lâcher ses troupes à l’assaut des repas de famille, le parti créé par et pour EM a doté ses 350 000 adhérents d’un petit manuel pour les conseiller, leur dicter comment parler politique entre deux bouchées.
Tiens voilà l’cousin avec son pull en laine du Larzac…Lui faire remarquer comment Emmanuel Macron a pris en main l’après COP21 et comme il a osé parler à Trump avec son « Make our planet great again » ?
Ça parle social autour des petits fours… 2 chiffres qui tuent : 138 000 places d’hébergement ouvertes cet hiver et une hausse de 18 % du budget de l’intégration. Ça devrait calmer jusqu’au plat suivant. Bon, y a toujours le risque de tomber sur le titilleur de service qui tarde à se convertir alors un grand coup de « Le président agit vite, il fait ce qu’il a dit pendant la campagne. » fin de la discussion.
Ne pas oublier les seniors… Z’ont peur de la hausse de la CSG qui va grever leur retraite ? « T’inquiète Mamie, ça ne te concerne pas et, au cas où, la baisse de la taxe d’habitation compensera. » Attention, si Mamie a du fric et même un peu plus, un bon direct du gauche « C’est une mesure de justice pour les salariés ».
Le repas se termine, reste plus que le désert… Vite intervenir encore une fois avant que les premiers départs- « on est désolé mais y a la route » - arrivent. La phrase qui va convertir les derniers sceptiques : "Souvenez-vous au même moment l’année dernière, Emmanuel Macron n’était qu’une bulle médiatique, qu’il n’aurait pas de majorité, qu’il ne ferait pas le poids face à Trump ou Poutine. En un an nous avons déjoué tous les pronostics et démontré que impossible n’est pas français."

Ce genre de militants, fanatiques, envoyés faire du prosélytisme… on dirait que Môssieur vise plus haut que président ou empereur…
« En Marche » prend alors un petit goût du « Réveillez-vous ! » des Témoins de Jéhovah.
Lu sur leur site : « Réveillez-vous ! montre comment faire face aux problèmes de notre époque. Il donne de solides raisons de croire que le Créateur réalisera sa promesse de mettre en place un monde nouveau paisible et sûr. »




Alors, gloire au Macron éternel ? Du goudron et des plumes !
PAR : bernard
militant au groupe d’aubenas
SES ARTICLES RÉCENTS :
victimes
Louis l’anARTIste
En avant, marche !
Les habits neufs du châtelain
La propriété c’est le bol
pas la frite
on the road again
Comme un sale goût dans la tronche
Autour d’une pizza
Repas gaché
le fugitif
Ogres de barbarie
Caumare
La musique qui marche au pas...
Fermez des écoles, vous ouvrirez des prisons
Marée bleue sur la ZAD
comme une journée sans pain
49.3 nuances de gré
Choisis ton camp, camarade !
Bébert le bousier
l’argent n’a pas d’honneur
"Ecce homo ! "
Education Nationale : une porte ouverte sur l’Armée
État de terrorisme
Terrorisme d’Etat
L’noisavé
Alors, rat... compte !
Révoltée !
C’est pour ton bien
Usine d’aliénés
Prédateur Social
Fourrière pour tous
Maudits codes-barres
Troisième démarque
11 novembre 2015, intervention à Joyeuse (Thème « exodes »)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 4 février 2018 12:31:41 par Ouaknine

Encore et toujours ni dieu ni maître!!!!