Mercredì, 30 Juillet 2014

Vous êtes ici : Luttes de classes Syndicalisme
n°1641 (23 juin-6 juillet 2011) | Syndicalisme Ajouter aux favoris Créer un PDF Recommander Imprimer

Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copier et coller le texte ci-dessous dans votre page.




Aperçu :

Appel à la solidarité internationale avec les travailleurs de Valeo Corée

Vingt mois après leur licenciement brutal, les travailleurs de l’usine de compresseurs de Valéo à Choenan, une des sept filiales de Valéo Corée, sont toujours en lutte pour la réouverture de leur usine. Le 1er juin, ils manifestaient devant l’ambassade de France à Séoul et occupent toujours l’usine. Malgré une direction coréenne qui n’hésite pas à utiliser la force, comme en août 2010, en leur envoyant une centaine de miliciens, ils ne baissent pas les bras et continuent à revendiquer leur droit à reprendre l’activité professionnelle qui les faisait vivre, eux et leur famille. Malgré leur détermination (l’occupation de l’usine, l’envoi par quatre fois d’une délégation en France qui occupe le siège de la multinationale à Paris, des manifestations à Séoul, à Choenan, etc. 1), Valéo refuse tout dialogue social. Pour pouvoir tenir encore et poursuivre cette lutte, les travailleurs coréens et leur famille ont besoin d’un soutien financier international. Une caisse de solidarité, en place depuis le début de leur mouvement, est ouverte. Vous pouvez envoyer vos chèques à Publico, 145, rue Amelot, 75011 Paris, avec la mention « Soutien travailleurs Valeo Corée ».

Isabelle et Sung-ai



1. Pour plus de détails voir l’article du Monde libertaire, « Histoire d’une lutte », paru dans le n° 1636.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

À lire aussi...