Jeudi, 24 Avril 2014

Vous êtes ici : Vie du mouvement Vie du journal
n°125 (sept.-oct. 1966) | Vie du journal Ajouter aux favoris Créer un PDF Recommander Imprimer

Pour créer un lien vers cet article sur votre site,
copier et coller le texte ci-dessous dans votre page.




Aperçu :

À nos amis lecteurs

C'est parce que notre journal n'est pas un journal comme les autres, c'est parce que vous n'êtes pas pour nous des lecteurs comme les autres qu'à cette place nous nous adressons à vous tous les mois.

Les conditions économiques sont aujourd'hui telles qu'un journal qui n'est pas « aux ordres » est proprement étouffé par un système qui dans la presse tend au monolithisme. Le Monde libertaire, lui a subsisté et il est le seul de ces journaux d'avant-garde autrefois si nombreux.

Pourquoi ?

Eh bien ! Tout d'abord, parce que notre journal reflète une pensée précise dont on peut distinguer l'importance, mais dont on ne saurait nier la puissance originalité qui la distingue de toute autre spiritualité, et surtout parce que, conscients de ce que représente notre journal, leur journal, nos lecteurs se serrent autour de lui pour faire face à une « civilisation » où l'homme, nouvel apprenti sorcier, risque d'être broyé par les forces qu'il a déchaînées.

Mais notre journal ne pourra continuer que si le lecteur monte autour de lui une garde vigilante - il faut le faire lire, le diffuser, lui trouver des abonnés nouveaux. Il faut nous aider, et vous nous aiderez, en achetant vos livres, vos disques à notre service de librairie. Il faut souscrire et faire souscrire car la souscription remplace la publicité que nous refusons car elle nous mettrait à la merci des forces économiques...

Depuis soixante ans, amis lecteurs, Le Libertaire est entre vos mains. Vous avez toujours fait ce qu'il fallait pour que le journal vive. Aujourd'hui nous vous demandons un effort supplémentaire. Nous sommes persuadés que cet effort, vous le ferez.

Nous, de notre côté, nous ferons en sorte, que la pensée diffusée par le journal reste un flambeau pour tous les hommes libres.

Les administrateurs :
Gérard Schaafs, Maurice Joyeux

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

À lire aussi...