Luttes syndicales > Monoprix : Toujours en lutte
Luttes syndicales
par Ramón Pino le 5 septembre 2021

Monoprix : Toujours en lutte

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=5919

Depuis plusieurs mois, grèves et arrêts de travail se sont succédés dans divers magasins Monoprix. Nous en avons déjà rendu compte dans le Monde libertaire : la raison ?
Surtout des méthodes managériales plus que discutables : changements d’horaires imposés aux salarié-e-s, non remplacement des départs en retraite, du personnel en arrêt maladie … En cette période de pandémie où au départ il n’y avait ni gants de protection, ni gel hydroalcoolique, ni vitres de protection pour ces « premiers de cordée » à qui le gouvernement avait annoncé une « prime covid » de 1 000 euros … au bon vouloir des directions d’entreprise, les salarié-e-s ont eu « l’outrecuidance » de réclamer cette prime pour l’ensemble du personnel et dans la foulée, ont dénoncé le projet « Socrate » instaurant un nouveau système de polyvalence poussé à l’extrême. Traduction : la même charge de travail de trois employés se trouve dévolue à un seul.




Arrêts de travail et piquets de grève se sont donc succédés ; le monde capitaliste étant ce qu’il est, ce ne sont pas les dirigeants de Monoprix qui se retrouvent en justice pour non distribution de cette « prime covid », mais les salarié-e-s pour « entrave au libre fonctionnement d’un commerce ».
Justice de classe toujours.

C’était l’objet d’un rassemblement de soutien à ces travailleurs et travailleuses jeudi 2 septembre, Place du Châtelet à Paris, à deux pas du Palais de Justice.




Si de nombreuses fédérations CGT ont affirmés leur soutien au combat du syndicat en lutte à Monoprix, la Fédé du commerce – leur fédération -manque à l’appel et traîne des pieds pour les défendre, préférant concentrer ses efforts sur la préservation de leurs places de bureaucrates. Éternel problème dans le monde syndical.

Dans leurs prises de parole, les grévistes n’ont pas manqué de le rappeler : « Nous sommes pour la lutte des classes, pas pour la lutte des places ».

À bon entendeur …



PAR : Ramón Pino
Groupe anarchiste Salvador Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Les retraités ne battront pas en retraite
Victoire !
La précarité dans la rue
Certains ont la mémoire qui flanche
Les élections passent, l’exploitation demeure
Manif !
SOUS-TRAITANCE = MALTRAITANCE
Hôtel IBIS en grève
Secteur hôtelier : encore une victoire
UNITÉ OU RAVALEMENT DE FAÇADE
Anti-syndicalisme primaire
Casse-tête chinois en Espagne
anarcho-léninistes ( ?), anarcho-capitalistes (??), anarcho-collabos (!!)
MONOPRIX ST ANTOINE CONTRE LA REPRESSION SYNDICALE
Mort programmée de la distribution de la presse
La lutte de classe c’est ici
Retraités mais pas inactifs
Expulsions - inculpations
14-N : un pas en arrière, trois pas en avant
Eduardo Colombo (1929-2018)
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler