Luttes syndicales > Halte à la fermeture des domiciles collectifs
Luttes syndicales
par Jean-Jacques Chatelux le 14 septembre 2022

Halte à la fermeture des domiciles collectifs

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6730

La mobilisation contre la fermeture de domiciles collectifs de personnes âgées par le conseil d’administration de VYV Pays de la Loire (Harmonie Mutuelle MGEN) s’organise.




Ces cinq collectifs sont tous localisés sur l’agglomération nantaise :
Les Glycines à Sautron, La Crémetterie à Saint Herblain, La Butte Sainte Anne, Le Haut de Chezine et Broussais à Nantes, pour un total de 78 places.
30 salariés, 6 par structure, sont concernés par cette fermeture annoncée pour 2023.

Les syndicats CFDT, CGT, FO, CGC sont présents dans l’entreprise.
Ces structures non médicalisées mais à taille humaine sont très appréciées par les résidents et par les salariés.

L’argument avancé par la direction est double : ces structures seraient lourdement déficitaires à hauteur de 500.000 euros et ne correspondraient plus aux nécessités actuelles.
Sur le déficit, les syndicats expliquent que le déficit réel est de 150.000 euros auxquels s’ajoutent une provision de 350.000 euros suite à la décision des salariés d’aller aux prud’homme pour faire respecter le paiement des heures de nuit qui ne l’était pas !
150.000 euros c’est moins de 1% du budget cumulé des 5 structures.
Sur les nécessités actuelles, la direction s’appuie sur le fait que les résidents vieillissent et que les soins de médicalisation croissent. C’est une évidence, comme il est évident que les résidents souhaitent surtout continuer de vivre dans une structure dans laquelle ils/elles se sentent bien.
Des adaptations sont certainement nécessaires en termes de recrutement de personnel soignant et de personnel 24h/24.
Le financement des personnels soignants dépend de l’ARS et les besoins nouveaux doivent être négociés avec le département.

Mais la pire des solutions serait la fermeture des 5 sites, à l’heure où l’ARS interdit la création de nouveaux EHPAD et que des structures légères répondent à l’attente des personnes âgées.




Pour s’opposer à la fermeture des 5 domiciles collectifs, les syndicats ont décidé d’appeler à un rassemblement devant le Conseil départemental : Le lundi 17 octobre à 11 heures.
L’intersyndicale appelle également à signer et faire signer massivement la pétition à l’initiative des familles des résidents des 5 structures menacées de fermeture.





À vos claviers. C’est ici

Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvado Seguí

PAR : Jean-Jacques Chatelux
Groupe anarchiste Salvado Seguí
SES ARTICLES RÉCENTS :
Les retraités et les autres vers un autre demain.
Toujours à propos de retraite
L’Or gris : une réalité.
Mois de mars: les giboulées des mobilisations.
Réussite de la manifestation parisienne du social et médico-social.
Sous-traitance : sur-exploitation
La population et ses services publics
Barbecue contestataire
Soutien aux sans-papiers
La crise pour les uns, les milliards pour les autres !
La gauche, de moins en moins à gauche
Les JO approchent, les migrants sont « évacués »
Pendant le confinement le combat continue
Confinement ou pas la lutte se poursuit
Gouvernement cherche désespérément argent
Loi ELAN : un cadeau aux vautours de l’immobilier
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler