DERNIERS ARTICLES POSTÉS
ZADs
par ZAD le 11 avril 2018

Communiqué - déclaration des porteurs d’activités agricoles et autres de la zad face aux expulsions en cours

Aujourd’hui, à la Rolandière, nous étions une trentaine de personnes représentant les diverses activités agricoles, paragricoles, artisanales et culturelles sur la ZAD. Nous avons porté un message collectif pour répondre aux contre-vérités répandues depuis hier par ceux qui nous expulsent. Nous avons des projets extrêmement divers dans leurs formes mais nous sommes absolument solidaires, d’autant plus quand la préfecture essaie de nous diviser par des chantages à la destruction ...

> ZADs
ZADs
par Fédération Anarchiste le 9 avril 2018

Notre-Dame-Des-Landes, face à la vengeance étatique, solidarité, action !

Le gouvernement l’avait promis lors de son annonce d’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes en janvier dernier, sa vengeance viendra en avril avec l’expulsion de la ZAD.

C’est donc cette nuit à 3h du matin que l’opération a été lancée avec 2500 gendarmes accompagnés de blindés, l’objectif étant d’expulser environ 100 personnes et la destruction d’une quarantaine de bâtisses dites « illégales ». Des barricades enflamm ...

> ZADs
Dans un sale État
par Fédération Anarchiste le 4 avril 2018

Samedi 7 Avril :Journée d’action hexagonale contre le projet de loi asile-immigration

Le gouvernement, au travers de son ministre de l’intérieur G. Collomb, a lancé son grand plan anti-migrants et sans papiers dès le 12 décembre 2017 en publiant la nauséabonde circulaire autorisant le « recensement » des personnes étrangères dans les centres de d’hébergement d’urgence par des « équipes mobiles » de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Ces équipes seront composées d’au moins un agent de préfecture compétent en droit de ...

Chroniques du temps réel
par Fédération Anarchiste le 4 avril 2018

Facs en lutte entre répression policière et attaques fascistes

1 - Répression étatique

Depuis plusieurs semaines les mouvements sociaux s’enchainent en réponses aux multiples attaques gouvernementales, plan « action publique 2022 » qui a pour but de démanteler les services publics par des privatisations, plus de précarisation, suppression de postes de titulaires de la fonction publique, changement de statut des cheminots, …, réforme du bac et des lycées, loi Vidal. En réaction une grande journée de m ...

Les articles du ML papier
par Traduction Monica Jornet, Groupe Gaston Couté le 30 mars 2018

Cuisine anarchiste, une révolution en marche

Paru dans Umanità Nova le 3 décembre 2017, Traduction Monica Jornet, Groupe Gaston Couté

Le manifeste de Cuisine Subversive a été publié en janvier 2016 par le collectif libertaire Rivoltiamo la terra (Retournons la terre). De grandes lignes directrices simples, largement consensuelles, pour définir une cuisine à la fois écologique, éthique, sociale, politique et, finalement, anarchiste. Interview du collectif et de Francesco Scatigno, auteur d’Une demie révolution ou la révolution intégrale et du Manifeste de Cuisine Subversive, réalisée et traduite par Monica Jornet ...

Nouvelles internationales
par Biblioteca Terra Livre le 25 mars 2018

Communiqué de la Biblioteca Terra Livre (São Paulo)

Le 14 mars, Marielle Franco a été assassinée de 9 coups de feu – 4 d’entre eux l’ont touchée, 3 autres ont frappé Anderson Gomes, le conducteur – dans une embuscade. Les balles qui ont mis fin à sa vie avaient été vendues exclusivement pour la police fédérale en 2006. Après 5 jours d’action brutale, le crime reste enveloppé dans un épais nuage de désinformation et de rumeurs.

L’exécution de la conseillère socialiste qui agissait en tant que rapporteur d ...

Les articles du ML papier
par Monica Jornet (Gruppo Errico Malatesta - FAI - Napoli) le 20 mars 2018

Indépendance de la Catalogne : OUI, NON

Mon nom est catalan, je suis de famille basque et catalane (exilée en France pendant le franquisme), de langue maternelle espagnole (castillan), je travaille à Paris et je suis chez moi à Naples. Comme Errico Malatesta, je ne hais pas les patries, je hais les patriotismes. Il existe des nations au sens de communautés culturelles, nous construisons également nos patries à partir de la langue, des lectures, des amitiés, du vécu, du cœur, du hasard. Mes patries n’ont rien à voir avec le ...

Les articles du ML papier
par Radio Canut (Lyon) le 20 mars 2018

Communiqué de Radio Canut (Lyon)

« Nouvelle attaque à Radio Canut et menaces de mort contre deux animateurs

« Radio Canut a été attaquée ce samedi 16 décembre vers 23 heures, durant l’émission “Berbères sans frontières”, un an jour pour jour après le caillassage de notre vitrine. Des fumigènes ont été jetés à l’intérieur des locaux par deux individus non identifiés, qui ont pris la fuite et proféré des menaces de morts au téléphone par la suite. Ce n’est pas la première fois que n ...

Les articles du ML papier
par Fédération anarchiste le 20 mars 2018

Motion sur la situation politique et sociale

La Fédération anarchiste, réunie en son 76e congrès à Paris, les 11 et 12 novembre 2017, a débattu de la situation politique et sociale et des enjeux de la lutte des classes.


L’État « macroniste » se radicalise et accélère le programme capitaliste mené par Gattaz, l’OCDE, le FMI et consorts, dans la continuité des gouvernements précédents.

Le capitalisme ne connaît pas de frontières et la lutte pour l’émancipation doit égalemen ...

Les articles du ML papier
par Monica Jornet (Non Una di Meno Napoli - Groupe Errico Malatesta - FAI - Napoli) le 20 mars 2018

Pas une de mooins un an avant. De Rome à Bologne, « L’heure a sonné, il faut lutter » *

NON UNA DI MENO - PAS UNE DE MOINS - Un an avant

Dans les assemblées de Non Una Di Meno (équivalent italien de Ni Una Menos) vers les 26 et 27 novembre 2016 à Rome, on a immédiatement pensé au lendemain du 25 novembre. La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ne devait pas être une ligne d’arrivée mais bien notre point de départ. La renaissance du féminisme a été vécue avec enthousiasme durant ce parcours puis a trouvé sa confirmation dans l’immense succès de la manifestation n ...

Brèves de combat

> Dans un sale État

Violences policières à la fac de Tolbiac

le 21 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
La fac de Tolbiac a été évacuée au petit matin vendredi. Les CRS ont encore montré toute leur délicatesse à l’occasion, que ce soit vis-à vis de portes défoncées à la tronçonneuse comme avec les étudiants qu’ils ont frappé, piétiné, bousculé... Suite à une chute, un des occupant est dans le coma. Depuis ce matin, des soutiens très divers (politiques, postiers, cheminots, totos, voisins...) se sont rassemblés devant la fac et sur la dalle des olympiades. Prises de paroles, AG, et départ en manif sauvage vers 19h, dispersée peu de temps après dans l’avenue d’Italie. Ce vendredi soir, le rassemblement s’est poursuivi sur le site de Censier. Les gendarmes ont bloqué la rue devant. A 11h30, au moins 200 étudiants étaient encore dans la nasse.
> Dans un sale État

Vague d’antisémitisme en Pologne

le 21 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Depuis le vote, le 1er février, de la loi niant toute responsabilité de la « nation polonaise » dans la Shoah, une déferlante de propos haineux a envahi les médias et ravivé dans la population un sentiment antisémite.
> Chroniques du temps réel

Affaire Centre Jean-Marie Pelt / François Grosdidier

le 20 avril 2018 | PAR Frédéric Pussé, Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste
En Moselle, un baron de la droite locale tente de mettre la main, à des fins politiques et électorales, sur une association perpétrant l’œuvre d’un écrivain, botaniste et écologiste.

François Grosdidier, ancien maire de Woippy, sénateur L.R. de la Moselle, essaye de prendre le contrôle de l’association « Centre Jean-Marie Pelt », afin d’ajouter un nouveau « titre » à son CV et de verdir ainsi son image, ce qu’il fait déjà par ailleurs, en présidant le think tank politique « Valeur Écologie ». C’est par des méthodes douteuses et peu cavalières, semblant même irrégulières, que le sénateur de la Moselle a réussi à se faire élire président de l’association, laquelle était jusqu’à présent dirigée par des personnes désintéressées de toutes ambitions politiques mais seulement passionnées par l’œuvre de Jean-Marie Pelt.
Souhaitée par Jean-Marie Pelt lui-même afin de diffuser son œuvre et, créée de son vivant, cette association, basée à Rodemack jusqu’à maintenant, risque d’être transférée à Metz, car tel est l’intérêt de M. Grosdidier et de ses alliés. Or, il semblerait de façon assez nette que Jean-Marie Pelt désirait que le Centre reste et demeure dans son village natal, à Rodemack donc, afin de remercier et d’en faire profiter les Rodemackoises et les Rodemackois.

Il ne s’agit pas ici pour nous, anarchistes et libertaires, de célébrer l’œuvre de Jean-Marie Pelt, dans laquelle nous ne saurions nous reconnaître entièrement, mais de dénoncer la tentative de main mise, voire d’accaparement, d’un homme politique sur une association et son héritage (Droits d’auteurs, ouvrages, films, documents, meubles, effets personnels…) pour récolter du prestige et par conséquent, des voix aux élections.

C’est pourquoi nous, Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste, apportons tout notre soutient aux personnes qui, à l’intérieur de l’association « Centre Jean-Marie Pelt » et notamment ses deux vice-présidents, se battent pour que cette dernière reste à Rodemack et ne soit pas utilisée pour assouvir des ambitions personnelles.
> ZADs

Retour à l’envoyeur !

le 20 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Jeudi 19 avril à l’occasion d’une conférence de presse de l’assemblée des blessés pour dénoncer les violences policières lors de l’opération de la Zad, des militants ont déposé devant la préfecture à Nantes, plusieurs centaines de grenades tirées la semaine passée à Notre-Dame-des-Landes...
> Chroniques du temps réel

La police débloque... Tolbiac

le 20 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Le blocage du site universitaire parisien de Tolbiac mobilisé contre la réforme de l’accès à la fac, a été levé vendredi 20 avril à l’issue d’une vaste opération de police lancée dès 5 heures du matin. Une centaine de personnes qui occupaient la tour de 22 étages ont quitté les lieux dans un climat tendu. Aux dernières infos une seule personne aurait été interpellée pour "outrage et rébellion". A suivre, merci de vos infos !
> Chroniques du temps réel

Bataille du rail ou bataille des chiffres ?...

le 20 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
A Paris, la société Occurrence a dénombré 15 300 manifestants au départ du cortège. La CGT a dénombré 300 000 personnes en France à l’appel de la CGT, Solidaires et Sud, contre 119 500 pour l’Intérieur. Comment une chatte y retrouverait ses petits ?
> ZADs

Saisie du défenseur des droits sur les violences policières sur la zad

le 19 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Après une semaine et demi de violences policières lors de l’opération de destructions de lieux de vie sur la ZAD, des habitant-e-s, des personnes de l’équipe médic et des soutiens se sont constituées en un collectif, « Vigizad », et ont saisi ce matin le Défenseur des droits sur la gravité des événement en cours. Plus de 250 blessé-e-s ont d’ores et déjà été recensé-e-s, mais la
liste n’est pas exhaustive dû aux difficultés d’atteindre tous les blessés et témoins. l’équipe médic a manifesté son inquiétude devant la gravité des blessures auxquelles elle est confrontée, et sur l’accroissement exponentiel de la violence employée. Le défenseur des droits, M. Jacques Toubon, a été alerté sur la dangerosité des pratiques des forces de l’ordre et les graves manquements au code de déontologie de la gendarmerie nationale. Les faits suivants ont été porté à sa connaissance :
- l’usage massif de grenade offensives lancées sans discernement
- l’usage massif de gaz lacrymogènes sur foule inoffensive et sans capacité de dispersion, parfois en tirs tendus
- l’usage non réglementaire de LBD (par exemple sur le torse et le visage)
- le Non-respect de l’article R434-15 du code de sécurité intérieur
- l’usage disproportionné de la force visant à traumatiser la population
Par cette opération, d’une ampleur sans précédent, l’état à décidé d’interrompre le processus de négociation entre la préfecture et la délégation unitaire du mouvement. Pourtant celle-ci avait montré sa volonté de trouver un cadre de régularisation collectif. L’ultimatum du 23 avril pour signer des déclarations d’intentions individuelles nous fait craindre une deuxième phase des opérations avec une montée en puissance des violences policières. En effet, au sein de la gendarmerie des voies s’élèvent pour réclamer plus de moyens et de latitudes dans le but d’imposer un modèle individualiste et par là même de mater et intimider toutes celles et ceux qui se solidarisent. Jusqu’où est prêt à aller M. Macron pour détruire le projet collectif qui s’élabore ici ? Combien de blessé-e-s est il prêt à faire pour étouffer l’idée du commun que nous portons ?
Le collectif vigizad poursuit son travail, portant également son attention sur des thématiques telles que l’entrave à l’accès au soin des blessé-e-s par les forces de l’ordre. Il appelle toutes les personnes ayant été victimes ou témoin de violences de la part des gendarmes mobiles à se manifester par mail (defensedesdroitszad2018@riseup.net).
> Chroniques du temps réel

Le scandale des conditions pour les migrants à Paris

le 19 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
À Paris, faute d’infrastructure d’accueil, plus de 2 000 exilés peuplent des campements de fortune dans des conditions de vie "contraires aux droits fondamentaux", alerte le Défenseur des droits. Odeur pestilentielle et regards exténués de centaines de personnes en attente...
> Luttes syndicales

Allemagne : victoire pour les syndicalistes

le 19 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Après une vague de grèves d’avertissement, le syndicat Ver.Di a arraché une augmentation de salaire de 7,4 % sur trois ans. Ce succès vient après celui des métallurgistes, en février. Comme quoi...
> Chroniques du temps réel

Vives tensions à Toulouse entre les étudiants et la police

le 18 avril 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Véhicules incendiés, Flash-Ball et grenades lacrymogènes de sortie… Depuis dimanche, la tension ne retombe pas dans plusieurs quartiers populaires de Toulouse. Dans la nuit de lundi à mardi, 18 personnes ont été interpellées dans celui du Mirail, après des premières violences dimanche.