DERNIERS ARTICLES POSTÉS
ZADs
par Fédération Anarchiste le 17 mai 2018

Communiqué FA] NDDL, contre la nouvelle vague d’expulsion, solidarité !

Après avoir envoyé les CRS contre les étudiant-e-s en lutte, contre les cheminot-e-s qui
tentaient d’occuper les gares, l’Etat montre, une fois de plus, avec l’attaque contre le
bocage à grands coups de matraques, grenades et bulldozers que son seul langage est la
violence et la répression.Car la zad est un lieu de ré-appropriation et de cultures de la terre, de création
d’alternatives, … nous condamnons cette nouvelle vague d’expulsion, nous nous j ...

> ZADs
ZADs
par ZAD le 11 mai 2018

Rassemblement le 14 mai pour un avenir commun dans le bocage !


--- 13h place du pont Morand à Nantes, lors du comité de pilotage.

#### A l’appel de COPAIN 44, ACIPA, des habitant.e.s de la zad,
Naturalistes en lutte.

La vague d’expulsions sur la zad de notre dame des landes a suscité
d’importantes mobilisations sur le terrain et des réactions à travers
tout le pays. Après dix jours d’intervention, les destructions de lieux
de vie ont été suspendues. Un dialogue a repris entre ...

> ZADs
Anti-capitalisme
par Confédération paysanne le 10 mai 2018

SOUTENEZ LE COMBAT DE LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE CONTRE L’INDUSTRIALISATION DE L’AGRICULTURE !

350 €/mois ! C’est le revenu de la moitié des paysans en 2016 (MSA) !

140.000 € ! C’est la somme réclamée par la ferme-usine des 1000 vaches à 6 militants de la Confédération paysanne !

526 Millions d’€ ! C’est la somme que la coopérative SODIAAL a mis à l’abri dans sa holding au Luxembourg, dans le dos des paysans !

2 milliards d’€ ! C’est le pendant fin ...

Vie du journal
par Pour le CRML, Monica le 4 mai 2018

ÉDITO DU ML N°1795

On dit Mai 68 comme on dit la Guerre de 14.

Mai 2018, en revanche, n’est pas… ou pas encore ?… une date emblématique. Mais est-ce pour autant pour nous, anarchistes, une simple date-anniversaire ?

Non, car le Cinquantenaire fait l’objet d’une campagne nationale de la Fédération Anarchiste. Pourquoi ? Et pour quoi faire ? ...

Théories politiques
par Denis le 29 avril 2018

50 nuances de haine

Ce billet est issu du site Pichenettes, manuel de lutte contre l’extrême droite et tonton René (pichenette.org), avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Comme chaque année, le site antifasciste La Horde publie sa cartographie de l’extrême droite française. Cette étude est particulièrement riche d’enseignements car elle permet de ...

Actus anarchistes
par Frédéric Pussé Groupe de Metz de la Fédération Anarchiste le 29 avril 2018

Défilé du 1er mai à Metz, venez nous rejoindre

Le Groupe de Metz de la Fédération anarchiste sera présent au défilé du 1er mai à Metz.
Nous invitons toutes celles et tous ceux qui le souhaitent (sympathisants, amis, curieux...) à venir nous rejoindre et partager ainsi avec nous ce moment convivial et fraternel, qui nous donnera l’occasion de montrer notre opposition à ce gouvernement macroniste dont les méfaits se font de plus en plus odieux et insupportables.

C’est avec joie et détermination que, tous en ...

ZADs
par ZAD le 11 avril 2018

Communiqué - déclaration des porteurs d’activités agricoles et autres de la zad face aux expulsions en cours

Aujourd’hui, à la Rolandière, nous étions une trentaine de personnes représentant les diverses activités agricoles, paragricoles, artisanales et culturelles sur la ZAD. Nous avons porté un message collectif pour répondre aux contre-vérités répandues depuis hier par ceux qui nous expulsent. Nous avons des projets extrêmement divers dans leurs formes mais nous sommes absolument solidaires, d’autant plus quand la préfecture essaie de nous diviser par des chantages à la destruction ...

> ZADs
ZADs
par Fédération Anarchiste le 9 avril 2018

Notre-Dame-Des-Landes, face à la vengeance étatique, solidarité, action !

Le gouvernement l’avait promis lors de son annonce d’abandon du projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes en janvier dernier, sa vengeance viendra en avril avec l’expulsion de la ZAD.

C’est donc cette nuit à 3h du matin que l’opération a été lancée avec 2500 gendarmes accompagnés de blindés, l’objectif étant d’expulser environ 100 personnes et la destruction d’une quarantaine de bâtisses dites « illégales ». Des barricades enflamm ...

> ZADs
Dans un sale État
par Fédération Anarchiste le 4 avril 2018

Samedi 7 Avril :Journée d’action hexagonale contre le projet de loi asile-immigration

Le gouvernement, au travers de son ministre de l’intérieur G. Collomb, a lancé son grand plan anti-migrants et sans papiers dès le 12 décembre 2017 en publiant la nauséabonde circulaire autorisant le « recensement » des personnes étrangères dans les centres de d’hébergement d’urgence par des « équipes mobiles » de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Ces équipes seront composées d’au moins un agent de préfecture compétent en droit de ...

Chroniques du temps réel
par Fédération Anarchiste le 4 avril 2018

Facs en lutte entre répression policière et attaques fascistes

1 - Répression étatique

Depuis plusieurs semaines les mouvements sociaux s’enchainent en réponses aux multiples attaques gouvernementales, plan « action publique 2022 » qui a pour but de démanteler les services publics par des privatisations, plus de précarisation, suppression de postes de titulaires de la fonction publique, changement de statut des cheminots, …, réforme du bac et des lycées, loi Vidal. En réaction une grande journée de m ...

Brèves de combat

> Actus anarchistes

Reprise des brèves de combat le mardi 22 mai

le 18 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Pour cause de Congrès de la Fédération anarchiste du 19 au 21 mai, les brèves de combat reprendront du service à partir du mardi 22 mai. Bon week-end à tou.tes nos lecteurs et lectrices. Le CRML
> ZADs

NDDL, contre la nouvelle vague d’expulsion, solidarité !

le 18 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Après avoir envoyé les CRS contre les étudiant-e-s en lutte, contre les cheminot-e-s qui tentaient d’occuper les gares, l’Etat montre, une fois de plus, avec l’attaque contre le bocage à grands coups de matraques, grenades et bulldozers que son seul langage est la violence et la répression. Car la zad est un lieu de ré-appropriation et de cultures de la terre, de création d’alternatives, ... nous condamnons cette nouvelle vague d’expulsion, nous nous joignons donc aux appels à la résistance et aux actions émis par les habitant-e-s de la ZAD :
- Converger immédiatement sur place pour ceux et celles qui le peuvent,
- A un rassemblement devant la préfecture à Nantes à 18h suite à une journée d’expulsion,
- A des rassemblements et occupations sur les places des villes et devant les mairies et préfectures. Les comités de soutien peuvent signaler leurs rendez-vous et actions au site zad.nadir afin qu’ils soient relayés,
- A une manifestation le samedi après une semaine d’expulsion à Nantes,
- A une convergence sur la zad le dimanche après une semaine d’expulsion.
Contre cette nouvelle vague d’expulsion, de destruction de la ZAD, actions, solidarité et résistance !
> ZADs

Une autre voix à NDDL

le 17 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Tandis que dix-neuf escadrons de gendarmerie sont mobilisés pour une nouvelle "opération " contre les zadistes, soit entre 1 500 et 1 700 gendarmes. Le Collectif "Hors norme" appelle à "retrouver un sens politique à la lutte qui se mène aujourd’hui sur la ZAD". Extrait : "C’est justement parce que nous n’en pouvons plus de nous mettre à genoux, et que nous connaissons si bien les lâchetés du syndicalisme en général et de la gauche paysanne en particulier, qu’il n’est plus question de faire face à l’État pour finir désarmés dans un bureau de négociation. Rien n’a jamais été obtenu en négociant, sinon de fausses victoires toujours là pour préserver les intérêts du capital et satisfaire les syndicalistes prompts à prendre des vessies pour des lanternes pour se faire mousser avec cette efficacité pragmatique"...
> Chroniques du temps réel

Appel à l’unité pour la journée du 26 mai

le 17 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Des partis de gauche, des syndicats dont la CGT, et des associations appellent ensemble à une journée d’action contre la politique de Macron.
> Chroniques du temps réel

Poussée d’homophobie en France

le 16 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Le rapport 2018 de SOS Homophobie relève "une homophobie ancrée dans la société et des actes de plus en plus violents ".
> Antiracisme

Fachos partout

le 16 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Bien implantés à Lyon, Aix, Chambéry, Marseille, Strasbourg et Clermont-Ferrand, les groupuscules radicaux d’extrême-droite changent de stratégie pour se lancer dans "l’aide sociale pour les Français de souche" et se rapprochent du Front national.
> Anti-capitalisme

Stop au secret des affaires !

le 16 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Une centaine de syndicalistes, membres d’associations et journalistes ont déployé une banderole de 36 mètres de long devant le Palais Bourbon " Plus de 550 000 citoyens disent stop au secret des affaires".

> Éducation

Les étudiant.es de Paris VIII contre les partiels sous présence policière

le 15 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
Une centaine d’étudiants de la fac de Saint-Denis ont réussi, hier, à empêcher pacifiquement la tenue d’un « examen délocalisé » à Saint-Ouen, en dépit d’un important dispositif policier. Ils sont intervenu.es aux cris de "Pas de partiels sous présence policière !" pour empêcher la tenue d’un partiel "délocalisé" dans la ville voisine de Saint-Ouen.
> ZADs

Communiqué de la Coordination des occupants de la Zad : En cas de nouvelles expulsions sur la zad, appel à mobilisation et à reconstruction !

le 15 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
"Le 17 janvier, nous remportions une bataille décisive en arrachant l’abandon du projet d’aéroport. Nous avons fait plier l’État, lui a voulu se venger : occupation policière du territoire (toujours en cours), refus buté de toute forme de gestion collective, destruction d’un tiers des cabanes, 270 blessés au moins, 60 interpellations, champs inondés de gaz, 11000 grenades tirées en une semaine... Malgré ce déferlement de violence, une partie du mouvement a posé un geste d’apaisement en déposant des fiches nominatives en préfecture. Pourtant, le gouvernement n’a pas renoncé aux expulsions. Tous les habitats restent menacés. Le gouvernement ne vise-t-il dans le fond qu’à éradiquer la zad et l’espoir qu’elle soulève ? Nous voulons toujours un territoire vivant, habité, partagé, solidaire, qui laisse la place à toutes celles et ceux qui veulent y vivre. Nous refuserons ensemble tout nouveau tri et expulsions des lieux de vie et espaces d’activité de la ZAD. La pression policière et les ultimatums intenables doivent cesser. Nous appelons donc tous nos soutiens à rester extrêmement vigilants et prêt.e.s à se mobiliser sur le terrain pour ceux et celles qui pourrons nous rejoindre immédiatement. Nous encourageons également la poursuite des actions décentralisées qui sont menées par dizaines depuis le 9 avril. En cas de nouvelles destructions des lieux de vie nous appelons à une convergence massive sur la zad le dimanche qui suivrait. Ensemble, nous reconstruirons des habitats et cultiverons des jardins vivriers pour toutes les personnes expulsées. Ensemble, nous rebâtirons les lieux d’activité et de partage détruits. En ces temps où le gouvernement essaie partout de briser les solidarités et les collectifs, nous adressons un fort message de soutien aux exilé.e.s, aux camarades étudiant.e.s, aux cheminot.e.s, aux postier.e.s en grève et à toutes celles et ceux qui résistent dans d’autres secteurs. Des lieux de rdv et infos pratiques arriveront prochainement sur zad.nadir.org". Et qui seront retransmis sur le site du Monde libertaire en ligne...
> ZADs

NDDL : Alerte du collectif de soignant.e.s

le 15 mai 2018 | PAR PAT DE BOTUL
"Nous sommes un collectif de soignant.e.s (infirmier.e.s, médecins, aides-soignant.e.s, kinés, psychologues…) en lien avec l’équipe medic des habitant.e.s de la ZAD. Depuis le 9 avril, date de l’intervention policière d’expulsion et de destruction de nombreux habitats de la ZAD, nous sommes sur place et avons soigné plus de 300 blessé.e.s, dont certain.e.s avec des
lésions graves nécessitant des évacuations et des interventions chirurgicales. Des soins sont encore en cours. Beaucoup de personnes ont des séquelles psychologiques et un certain nombre des séquelles physiques. Ces lésions sont occasionnées par des armes particulièrement dangereuses (spécialement flashballs et/ou grenades assourdissantes et de désencerclement) qui blessent, mutilent et peuvent aussi tuer comme on l’a vu à Sivens avec la mort de Remi Fraisse. Nous lançons l’alerte car nous sommes particulièrement inquièt.e.s devant la menace de reprise des expulsions et de destructions d’habitats à partir de la mi-mai. En utilisant ces armes l’Etat prend le risque de tuer. Le Collectif de soignant.e.s impliqué.e.s face aux violences policières, dans le cadre de la lutte "contre l’aéroport de Notre Dame Des Landes et son monde".