- Sélection du 13 avril 2017 - Autres nouveaux arrivages -
Vie du journal
par CRML le 13 avril 2017

ÉDITO DU ML n°1787

DOssier : Les éléctions, ça vous amuse encore ?

Oui, c’est certain, à coup sûr des gens sont morts fièrement en criant sur les toits qu’ils voulaient une république représentée par un président élu avec à peine 51 % des votant.e.s. Ils sont morts paisiblement, grâce à la concrétisation de leur rêve le plus fou : des élections honnêtes et retransmises en direct vont pouvoir maintenant avoir lieu ! Comble du bonheur : on pourra même voter aux primaires ! Le luxe est à portée de main.

Il paraît qu’on aurai ...

Chroniques du temps réel
par Bernard le 9 avril 2017

Les habits neufs du châtelain

L’est bien biau not’ seigneur du châtiau. Rien qu’à le zieuter, nous donne des frissons. C’est point tous les jours qu’on peut l’voir parader par nos ch’mins alors, quand ça s’passe, faut pas l’rater. A matines, dans la chapelle du domaine, toujours l’premier à s’faire voir le missel à la main mais par nos ch’mins, y a risque de boue et de mauvaises rencontres.

Ce matin, le v’là-t’y pas à nous faire tout son boniment de prétendant au trône. Dan ...

Histoire
par Justhom (Groupe de Rouen) le 26 mars 2017

De la démocratie capitaliste

Depuis l’avènement du capitalisme, le patronat à toujours agi dans l’ombre des partis politiques. Il se contentait de donner ses directives à ses sectateurs, les serviteurs que sont les hommes politiques.

Il laissait ainsi croire au peuple qu’il n’était pour rien dans les décisions que les politicards prenaient. Il se donnait une sorte de virginité ! L’organisation du fonctionnement de la société capitaliste a évolué au fil des siècles mais elle s’est toujou ...

BRÈVES DE COMBAT

grève à Radio libertaire !

le 5 décembre 2019 | PAR Si vis pacem
Radio Libertaire : "L’émission de Si vis pacem ( animée par des militants de l’Union Pacifiste) a décidé de se mettre en grève et ne pas parler d’antimilitarisme. À partir de 16 H 30, les animateurs feront faire un suivi/retour sur la journée de mobilisation à Paris. L’idée est d’informer des choses pratiques et concrètes (lieux de rdv, manif, répression, temoignages directs, info des AG après manif, etc)".

Israël : décidément !

le 26 novembre 2019 | PAR Pat de Botul
Le directeur en Israël de l’organisation HRW (Human Right Watch), Omar Shakir, a été contraint de quitter le pays, lundi 25 novembre, après épuisement de ses recours en justice.
C’est la première fois que le représentant d’une structure internationale majeure de défense des droits humains se trouve ainsi expulsé du pays. , et ce précédent interroge sur le respect par la justice israélienne de ses propres fondements démocratiques. Le ministère de l’intérieur avait refusé, fin 2018, de renouveler le visa de travail de M. Shakir, citoyen irakien et américain, après près de deux ans d’exercice. Il l’accusait d’avoir soutenu la campagne BDS (boycott, désinvestissement, sanctions) contre Israël – ce que M. Shakir nie.
« Cela démontre le caractère de plus en plus restreint de la démocratie israélienne », a relevé Kenneth Roth, le directeur de HRW, déclarant « Qu’une telle expulsion place le pays dans un cercle étroit d’États répressifs ayant récemment interdit leur territoire à ses enquêteurs : l’Iran, l’Égypte et le Venezuela... »