- Sélection du 29 octobre 2018 - Autres nouveaux arrivages -
Nouvelles internationales
par Eric Vilain le 30 octobre 2018

Qui soutient Bolsonaro?

Sans grande surprise, Bolsonaro a été élu président du Brésil avec une confortable majorité. Je pense pouvoir dire en préambule que les militants libertaires en France, et partout ailleurs, sont extrêmement inquiets de la situation au Brésil et devront rester extrêmement vigilants face a la répression étatique qui ne manquera pas de toucher nos camarades brésiliens.
...

Sciences et technologies
par NCJ le 29 octobre 2018

Quelques nouvelles du climat : le dernier rapport du GIEC

Le 8 Octobre le GIEC, Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat, délivrait son dernier rapport, à « l’attention des décideurs politiques ». Alors que certaines personnes doutent encore de la pertinence des résultats de ce groupe, dont le rapport s’appuie sur plus de 6000 études indépendantes, publiées, depuis plusieurs années, dans les plus grandes revues scientifiques, comme Nature ou encore Science Advanced, celui-ci nous alarme d’une hausse supérieu ...

Théories politiques
par Justhom le 29 octobre 2018

L’État est une construction théorique

Concrètement, l’État n’a aucune légitimité, ce n’est qu’une construction théorique pour les besoins politiques des différents régimes politiques qui ont détenu le pouvoir. En France, l’État est le résultat d’un assemblage de comtés qui, à l’origine, n’avaient aucun lien entre eux. ...

Les articles du ML papier
par Hugues Lenoir le 29 octobre 2018

Éducation populaire, histoire et enjeux

Définition
Les définitions de l’éducation populaire sont foisonnantes et il ne faut pas confondre celle-ci avec l’École du peuple proposée par Célestin Freinet et Raymond Fonvieille même si des proximités entre les deux concepts sont directes. L’éducation populaire dans tous les cas implique un processus d’émancipation par la culture et les savoirs, ce qui explique l’intérêt de tout temps des anarchistes pour ses pratiques ...

Chroniques du temps réel
par Batard le chien le 29 octobre 2018

l’internationale mais pas trop

Wouf ! Nan mais c’est quoi qu’j’entends depuis quelques temps là ? Ces gens qui se disent « de gauche » mais qui n’aiment pas trop les immigrés ? Déjà, quand t’les appelles des migrants, t’as déjà commis un amalgame fumeux. ...

Actus anarchistes
par Les relations extérieures de la FA le 30 octobre 2018

Blog de campagne

Salut
cette année fédérale est marquée par une campagne antimilitariste
"actée" par la motion du congrès "maudite soit la
guerre", nous avons donc ouvert un blog qui lui est destinée.
Il contient pas mal de rubri ...

Sciences et technologies
par Bernard le 29 octobre 2018

Mon oncle un fameux bricoleur

Y avait dans l’temps, un gars nommé Nicolas. Un sens aigu des affaires, son rapprochement avec une bourgeoise pleine aux as, ses magouilles firent de lui un homme à la fortune confortable.
Cette «réussite» poussa toute une vaste bande ...

BRÈVES DE COMBAT

Allemagne / Espagne : danger, fachos partout...

le 17 juin 2019 | PAR Pat de Botul
A l’issue d’un duel inédit, le candidat de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) d’Angela Merkel a devancé son adversaire du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), anti-migrant et a remporté la mairie de Görlitz, en Saxe. Mais cette victoire de justesse n’empêche pas les craintes pour les élections régionales début septembre, car dans plusieurs Länder de l’Est de l’Allemagne, dont la Saxe où l’extrême droite réalise ses meilleurs scores, les sondages donnent l’AfD en tête, devant le CDU et ses alliés du SPD.
En Espagne, à présent, le Parti populaire (PP, droite) a repris la mairie de Madrid, à la faveur d’une alliance avec les élus du parti anti-migrants Vox et des centristes de Cuidadanos... A suivre.

Les femmes suisses dans la rue pour l’égalité des droits

le 15 juin 2019 | PAR Pat de Botul
Des centaines de milliers de Suissesses, vêtues de violet, ont déferlé dans les rues vendredi 14 juin pour défendre leurs droits et réclamer l’égalité salariale avec des pancartes indiquant : « A bas le patriarcat », « My body is mine », etc. La manifestation fait écho à la grande grève des femmes suisses qui avait réuni 500 000 participantes en 1991