- Sélection du 24 décembre 2018 - Autres nouveaux arrivages -
Vie du journal
par Nathanaël pour le CRML le 20 décembre 2018

ÉDITO DU ML N°1801

On oublie trop souvent le statut politique de l’alimentation. Le dossier de ce moisci essaye de présenter les différents enjeux politiques relatifs à notre consommation essentielle. ...

Les articles du ML papier
par Graine d’anar le 24 décembre 2018

Repenser l’antimilitarisme aujourd’hui 

Si l’Europe et les États-Unis vivent globalement en paix sur leur territoire depuis la Seconde Guerre mondiale ce n’est pas le cas du reste du monde : Syrie, Yémen, République démocratique du Congo, pour ne citer que quelques pays. Pourtant les signes de la guerre chez nous n’ont pas disparu, et la France connaît une militarisation importante, permise notamment par l’état d’urgence, que les attentats ont légitimé y compris au sein de la population. Mais plus encore que che ...

Les articles du ML papier
par Bernard le 24 décembre 2018

« Titi, viens voir ces soldats, ha ha. Ça c’est une armée ! »

« Les fusils étaient posés au sol sur des trépieds et les gosses étaient allongés en position du tireur. J’ai été très choquée et je n’ai pas été la seule. » raconte une témoin. ...

Les articles du ML papier
par Pierre Sommermeyer le 24 décembre 2018

De l’affaire Audin et de quelques autres choses

Donc le Président français s’est rendu auprès de Mme Audin et lui a présenté ses excuses au nom de la France pour l’assassinat de son mari en 1957 en Algérie. Dans ma mémoire reviennent d’autres noms, des noms de femmes. Djamila Boupacha, Djamila Bouhired, elles furent six à être condamnées à mort. Elles y échappèrent ! ...

Les articles du ML papier
par Justhom le 24 décembre 2018

Supprimer les armées, c’est possible !

La guerre étant interdite (Charte de l’ONU, article 2) nombre de pays pourraient suivre cet exemple !
« On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels. » Anatole France ...

Les articles du ML papier
par Laureldi le 24 décembre 2018

Fiche de lecture. « Bullshits Jobs » David Graeber

Au travers de son ouvrage “ Bullshit jobs ”, David GRAEBER, suite à son article paru en 2013 sur le sujet, nous entraîne dans les méandres de ce type de boulot vides de sens, qu’il définit de la manière suivante : « Un job à la con est une forme d’emploi rémunéré qui est si totalement inutile que même le salarié ne parvient pas à justifier son existence, bien qu’il se sente obligé pour honorer les termes de son contrat, de faire croire qu’il n’en est rien. » ...

Actus anarchistes
par Les relations extérieures de la FA le 30 octobre 2018

Blog de campagne

Salut
cette année fédérale est marquée par une campagne antimilitariste
"actée" par la motion du congrès "maudite soit la
guerre", nous avons donc ouvert un blog qui lui est destinée.
Il contient pas mal de rubri ...

Actualité de Radio Libertaire
par Relations extérieures de la Fédération Anarchiste le 21 novembre 2018

Communiqué de soutien à Radio libertaire

Deux émissions de Radio Libertaire, œuvre de la Fédération Anarchiste, ont été déprogrammées récemment pour non respect de ses principes de base, leurs animateurs ayant publié un dessin et un visuel à caractère antisémite.
Cette d ...

Anarchie dans le monde
par Cercle d’Etudes libertaires Gaston-Leval le 24 décembre 2018

CCL a besoin de votre soutien!

Le Centro de Cultura Libertária (Centre de culture libertaire), une association anarchiste active depuis 44 ans à Cacilhas-Almada (Portugal), est à nouveau menacé. La pression continue du secteur immobilier, la modification de la loi sur le loye ...

BRÈVES DE COMBAT

La réponse qui tue

le 26 juin 2019 | PAR bernard
« Je vais me permettre une réponse avec de l’humour, pensez à l’euthanasie. » Telle est la réponse qu’a donné (le 21 février) la directrice des ressources humaines du rectorat d’académie de Montpellier à des professeurs aux postes menacés de disparition. La question était de savoir ce qui était prévu si les propositions de reconversion ne convenaient pas.
Heureusement pour elle, elle n’avait pas un gilet jaune et, en face d’elle, ce n’étaient pas des flics…

Résistance pacifique

le 25 juin 2019 | PAR bernard
Allemagne. Le tribunal administratif de Dresde avait estimé la semaine dernière que la vente d’alcool devait être interdite pendant le festival qui regroupe plusieurs mouvances d’extrême-droite. La police avait alors saisi vendredi dernier 4.400 litres de bière sur le site du festival. Les habitants du village d’Ostritz, en Saxe ont alors pris le relais et enfoncer le clou en achetant les 120 caisses de bière disponible au supermarché local...
Certains habitants se sont même payé le luxe d’un affichage publicitaire avec un émoji "excrément" avertissant "ça ne sent pas bon".
Fut un temps, le FN (devenu RN) avait beaucoup de difficulté à se montrer sur la voie publique... Nous serions-nous endormi.es ?