Chroniques du temps réel > Retour
Chroniques du temps réel
par Céd. le 9 janvier 2022

Retour

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=6155

Je publie le poème ci-dessous à l’insu de mon plein gré... Mais comme l’écrit son auteur "le poème que j’aimerais faire paraître relève, cette semaine, de la fraternité. Je te connais peu mais je suppose qu’il va t’irriter, que tu vas le trouver déplacé, inapproprié, injustifié, etc." alors le voilà. Merci Céd et, au fait, content d’être de retour. Bernard




Image extraite du Clip "Heureux qui comme Ulysse" de Ridan

Bernard est de retour !

Pendant quelques jours, j’ai bien cru
Que Le Monde Libertaire point net
Était en état de liquidation judiciaire
Ou avait maille à partir avec l’URSSAF.

Plus d’écho des luttes et des manif’ de rue
Fin des articles sur l’entretien des crêtes
Disparition des chroniques littéraires
Arrêt des dessins satiriques anti-fafs.

Je m’apprêtais à contacter Potin en vue
Paris Smatch, Voici-Voilà ou Water-Closet
Pour que mes poèmes hebdomadaires
Trouvent un nouveau point d’agrafe.

Mais sacré bon sang qui l’eût cru
Alors que j’allais tourner casquette
Un complice du glorieux webmaster
Me mit au parfum en un paragraphe.

Irrité par toute l’armée de glandus
Qui emprunte à François de Causette
Sa critique des hôpitaux universitaires
L’anar avait pensé leur mettre des baffes.

Mais il fut aisément convaincu
Qu’en menant une solide enquête
Dans une unité de vie hospitalière
Il ferait mieux encore le taf.

Il décida donc de se mettre à nu
Se dépouillant de sa chemisette
Et des anticorps dont il était fier
Et se livra aux médecins sans paraphe.

Mais puisque Mathilde est revenue
Qu’elle n’a pas été enterrée à Sète
Ni sur sa plage ni au cimetière
L’heure n’est pas aux épitaphes.

Non, l’heure est au franc salut
Au sourire et aux triples galipettes
Au plaisir d’une gorgée de bière
Bernard ne nous a pas laissés en carafe.

***

Mon poème n’est pas très pêchu
Ses rimes sont loin d’être parfaites
Et si tu y vas de ton commentaire
N’y fais pas vraiment gaffe.

Il serait plutôt bienvenu
Qu’à Bernard tu souhaites
De vivre à peu-près centenaire
Et que de cela il s’esclaffe !

Céd.

PAR : Céd.
SES ARTICLES RÉCENTS :
Les spectacles de l’opéra conique
Dépliant touristique
Potage de saison
A la fête de l’humain…
La pêche à la mouette
Vacances
Avis du conseil de l’ordre des médecins
Exit
Bourru philosophe
De guerre lasse
Pour toi, mon amour
Du mariage en général et des mariés en particulier
Dans quel monde vivrait-on ?
Faux-ami
CBD
Les feux de l’amour
Au Danemark
Jonathan Vian
Il y a…
Casse-tête olympique
Décalcomanie
Décalé
Home Sweet Home
Sports en berne
Au fil des âges et du temps qui passe…
Souvenirs de vacances
Sonnez !
Paedophilia
Œufs en folie
Le couvre-feu des chefs
Désinfection
Échappée belle
Histoire naturelle
Considérations logiques
Nostalgie quand tu nous tiens…
L’étendard sanglant est levé
Sagesse antique
Extrême droiture
Simple conclusion
Modes & Travaux
Triste sort
Réponse du député de la 1ère Souscription de la Somme d’Argent, François Rupin.
Apprentis dictateurs
Agatha christique
HP
Quai de la marine
Saint-Sylvestre
Braderie militaire
Homophonie
Une morale sympathique
Rockin’ the Republicans
Solidarité avec les petits dieux
Excursion printanière
Drôle de guerre
Mais voici la guerre
Omelette bien baveuse
EMC
Veuillez décliner votre identité !
Homo ça pince
Délit... Délit...
Ajustements langagiers
Penta garrulus glandarius
Corona mon amour
Cure
Macronie - Talibanie
Rude endormissement
Vivre et ne rien regretter
Boucs émissaires
Crépuscule
La Légion de l’horreur
Leçon de français
Défense de François Fillon
Déscolarisation
Hymne à la police
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler

1

le 9 janvier 2022 15:10:41 par Luisa

MERCI beaucoup !!!
Et Vive la VIE !!!