Littérature > Page d’histoire (12)
Littérature
par Sylvain Boulouque le 19 février 2023

Page d’histoire (12)

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7052

Un nazi ordinaire




Ce livre est une histoire de l’extrême droite allemande de la Première Guerre mondiale jusqu’à la chute du régime nazi en 1945.
Le personnage incarne le portrait type du responsable nazi mais aussi la complexité des allégeances dans les systèmes totalitaires.
Baldur von Schirach est le fils d’un grand aristocrate prussien haïssant le pluralisme, le cosmopolitisme et rêvant d’un retour à l’ordre bismarckien. Il va suivre les pas de son père. Né en 1907, il adhére très jeune aux jeunesses nazies en 1925 à l’âge de 18 ans. Il devient responsable des Hitlerjugend en 1931 et est désigné comme secrétaire d’État à la Jeunesse en 1933.

L’auteur - Olivier Rathkolb - montre comment par opportunisme et par choix idéologique, il réussit à intégrer le groupe des dirigeants nazis. Hitler lui confie le gouvernorat de Vienne où il fait régner l’ordre.
Il fait ainsi piller la ville de ses trésors artistiques et spolie la majeure partie des familles juives viennoises.
Il met aussi en œuvre l’élimination des asociaux de Vienne puis de l’extermination des Juifs. Il organise aussi l’élimination des politiques, organisant leur déportation et leur internement dans le camp de Mauthausen.
Son comportement et le fonctionnement des responsables nazis s’appuyant sur la criminalité viennoise fini par exaspérer Goebbels et Hitler qui le rejettent des premiers cercles du pouvoir.
A la fin de la guerre, il est arrêté mais réussi à dissimuler son action à Vienne. Condamné à 20 ans de prison lors du procès de Nuremberg, ce nazi ordinaire le reste : Sera publié peu avant sa mort en 1974 j’ai cru en Hitler. Sans rien renier.

Les salauds ont la vie dure.

Sylvain Boulouque

Baldur von Schirach. Des jeunesses hitlériennes à la déportation des Juifs de Vienne, Olivier Rathkolb.
Éditions Tallandier. 2023, 346 p. 24 €

PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
PAGES D’HISTOIRE N°47
PAGES D’HISTOIRE N°46
PAGES D’HISTOIRE N°45
PAGES D’HISTOIRE N°44
PAGES D’HISTOIRE N°43
PAGES D’HISTOIRE N°42
PAGES D’HISTOIRE N°41
PAGES D’HISTOIRE N°40
PAGES D’HISTOIRE N°39
PAGES D’HISTOIRE N°38
PAGES D’HISTOIRE N°37
PAGES D’HISTOIRE N°36
PAGES D’HISTOIRE N°35
PAGES D’HISTOIRE N°34
PAGES D’HISTOIRE N°33
PAGE D’HISTOIRE N°32
PAGE D’HISTOIRE N°31
Page d’histoire n° 30
Page d’histoire n° 28
page d’histoire n°29
page d’histoire n°27. Ou presque...
Page d’histoire n°25
page d’histoire n°24
Polar d’histoire (23)
Page d’histoire (22)
Page d’histoire (21)
Page d’histoire (20)
Page d’histoire (19)
Page d’histoire (18)
Page d’histoire (17)
Page d’histoire (16)
Page d’histoire (15)
Page d’histoire (14)
Page d’histoire (13)
Page d’histoire (11)
Page d’histoire (10)
Page d’histoire (9)
Page d’histoire (8)
Page d’histoire (7)
Histoire d’affiches
Page d’histoire (6)
Page d’histoire (5)
Pages d’histoire (4)
A jamais gravés
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler