Littérature > PAGES D’HISTOIRE N°37
Littérature
par Sylvain Boulouque le 8 octobre 2023

PAGES D’HISTOIRE N°37

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7488

Victimes du communisme

Deux ouvrages importants viennent rappeler la réalité de communisme au pouvoir




L’association Memorial a été interdite en décembre 2021 par le pouvoir tenu par les anciens du KGB dans la Russie post-soviétique montrant que le pays est toujours aux mains des Siloviki – les anciens cadres de la police secrète.
Le journaliste Étienne Bouche présente dans cette enquête les origines, les développements de ce groupe composé de citoyens russes – historiens, chercheurs, journalistes ou descendant de victimes du GPU/NKVD/KGB – œuvrant à faire connaître la réalité du passé soviétique et à apporter la connaissance la plus précise possible sur les crimes de l’époque stalinienne et par ailleurs défendant les droits humains, notamment suite à la destruction de la Tchétchénie par l’armée russe.
Memorial a inscrit son action à la suite des dissidents des années 1960/1970 lorsque quelques-uns d’entre eux ont manifesté sur la Place rouge leur opposition au régime. Le combat s’est dans les années 1980 et 1990 transformé en bataille de la mémoire. La chute du régime soviétique aidant, l’association a obtenu l’ouverture partielle des archives de la répression. Grâce à elle, une liste partielle des victimes anonymes de la Grande Terreur, les citoyens assassinés à la suite des procès de Moscou par des tribaux expéditifs dont le seul objectif a été d’effrayer la population par le meurtre de masses. Les équipes de Memorial se sont aussi attelé à donner un visage à la répression en publiant des enquêtes sur les bourreaux. Au tournant des années 2010, travailler sur les crimes du régime est devenu exercice périlleux, plusieurs d’entre eux l’ont payé d’une arrestation et d’un emprisonnement qui, pour certains, continue. Ainsi l’historien Iouri Dimitriev est derrière les barreaux pour avoir découvert plusieurs charniers et fausses communes que le NKVD avait creusé dans les forêts russes en 1937. Les enquêteurs de l’association chargés en charge des crimes de l’armée russe sont eux aussi pourchassés pour avoir souligné la politique de terreur conduite dans le Caucase. Aujourd’hui Memorial n’existe plus officiellement en Russie, même si ses antennes poursuivent le travail à l’étranger, informés par quelques dissidents qui ont repris le flambeau des combattants de la liberté des années 1960.





Terreur rouge en Roumanie
La conquête par l’Armée rouge de l’Europe de l’est à partir de 1944 s’est accompagnée de le la mise en place de régimes analogues à celui mise en place en URSS. Dès lors, les opposants réels ou supposés ont été jugés, condamnés, emprisonnés ou exécutés. En règle générale, la justice expéditive a touché également les familles, qui se sont vues mises au ban de la société et exclues des emplois, de l’enseignement pour les enfants et les conjoints. C’est le très suggestif récit qu’en fait Léna Dimitriu. L’enfant est la fille d’un entrepreneur accusé faussement de collusion avec le régime des croix de feu d’Antonescu en Roumanie. Elle décrit la mise en place de la terreur rouge qui s’instaure à Bucarest après l’arrivée de l’Armée rouge et la mise en place d’un régime stalinien. La police politique, la Sécuritate, est partout. Ses hommes procèdent des arrestations sans fondement si ce n’est l’origine sociale ou la supposé appartenance à une potentielle opposition. Très vite, les bouches se ferment, y compris au sein des noyaux familiaux. Taire ses origines, ne plus parler pour éviter l’opprobre et la répression. Jusqu’au jour où la fuite a été possible. Lélia Dimitriu livre un témoignage instructif sur ce passé par trop oublié.
Sylvain Boulouque

Mémorial face à l’oppression
Étienne Bouche
Plein Jour 204 p. 21 €

La fille de l’ennemi du peuple
Lélia Dimitriu
Grasset 2023 408 p. 23 €
PAR : Sylvain Boulouque
SES ARTICLES RÉCENTS :
PAGES D’HISTOIRE N°47
PAGES D’HISTOIRE N°46
PAGES D’HISTOIRE N°45
PAGES D’HISTOIRE N°44
PAGES D’HISTOIRE N°43
PAGES D’HISTOIRE N°42
PAGES D’HISTOIRE N°41
PAGES D’HISTOIRE N°40
PAGES D’HISTOIRE N°39
PAGES D’HISTOIRE N°38
PAGES D’HISTOIRE N°36
PAGES D’HISTOIRE N°35
PAGES D’HISTOIRE N°34
PAGES D’HISTOIRE N°33
PAGE D’HISTOIRE N°32
PAGE D’HISTOIRE N°31
Page d’histoire n° 30
Page d’histoire n° 28
page d’histoire n°29
page d’histoire n°27. Ou presque...
Page d’histoire n°25
page d’histoire n°24
Polar d’histoire (23)
Page d’histoire (22)
Page d’histoire (21)
Page d’histoire (20)
Page d’histoire (19)
Page d’histoire (18)
Page d’histoire (17)
Page d’histoire (16)
Page d’histoire (15)
Page d’histoire (14)
Page d’histoire (13)
Page d’histoire (12)
Page d’histoire (11)
Page d’histoire (10)
Page d’histoire (9)
Page d’histoire (8)
Page d’histoire (7)
Histoire d’affiches
Page d’histoire (6)
Page d’histoire (5)
Pages d’histoire (4)
A jamais gravés
Ce vieux Nouveau monde...
Pages d’histoire (3)
Pages d’histoire (2)
Pages d’histoire
Les voix de leurs maîtres
Amour, anarchie …
Marqueuse d’histoires
Voyage au coeur de la propagande
A propos de Perón
Une double proposition de lecture
Deux livres
Rédac sur les réacs
Vous me trouverez bien un complot ?
C’est dans la rue...
Des nouvelles de Debord
Une autre vision sur la Russie et l’URSS
Le refus de Camus
Rêveur d’anarchie…
Femmes de l’extrème droite
Vox populiste
BD r’portage
Общая положительная оценка, товарищ Жорж ?
Le menteur d’histoire
Flora Tristan, aventurière de l’émancipation
Se rappeler de Michel Morphy
Soyons féroces avec les bouffeurs d’hostie
Au travail !
Emma
Emile
Portraits de staliniens
La mémoire d’un vaincu ?
Les filles du Kurdistan Une révolution féministe
Joe Hill
Terreur d’État en URSS
Francisco Ferrer, assassiné par l’Église avec la complicité de l’État
Le coin-lecture du 15 mars
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler