Littérature > Des idées et des luttes : Notre guerre civile
Littérature
par Francis Pian le 23 juillet 2023

Des idées et des luttes : Notre guerre civile

Lien permanent : https://monde-libertaire.net/index.php?articlen=7372




« Au revoir Messieurs, à bientôt ! ».




Que n’a-t-on pas écrit sur Louise Michel ? Que peut-on encore apprendre ? Surtout depuis les 150 ans de la Commune de Paris.
Pourtant Judith Perrignon, journaliste et romancière nous propose un nouveau parcours dans son ouvrage Notre guerre civile paru chez Grasset. « Ce livre est aussi un voyage dans les archives, souvent officielles, donc répressives, mais bavardes, à la mesure de ce moment d’histoire, de cette femme, de l’idéal qu’elle incarne encore. »
Question archives, la quatrième couverture démarre fort : « Michel Louise. Née le 29 mai 1830 à Vroncourt. Profession institutrice. Religion idolâtre. Matricule 9. Coupable 1/ de port d’armes apparentes étant revêtue d’un uniforme, pendant un mouvement insurrectionnel. 2/ d’avoir fait usage de ces armes. »
Ce sont les premiers mots du dossier pénitentiaire de Louise en partance pour la Nouvelle-Calédonie. Voici l’originalité de l’ouvrage, outre sa légèreté et l’aisance de sa lecture, Judith Perrignon s’appuie sur des lettres, des rapports de police, des dénonciations. Ah ! la veulerie de la dénonciation et des indics !! Nous retrouvons aussi des extraits des procès de Louise, de sa correspondance.

Lisons cette lettre de Théophile Ferré avant d’être fusillé : « Je vais bientôt quitter toutes les personnes qui m’ont été chères et qui m’ont montré de l’affection. Je serais un ingrat si je ne vous manifestais pas à ce moment toute l’estime que je ressens pour votre caractère et votre bon cœur. […] »

Louise, c’est une femme libre qui part de sa province pour Paris, « le bivouac des révolutions » pour reprendre le mot de Jules Vallès. Elle est passionnée de poésie, s’implique dans la littérature et défend avec fougue la place des femmes dans la création artistique. En ce sens, elle est bien une femme de notre temps. Songeons aux attaques que subissent les femmes qui écrivent. Évidemment la Commune occupe de nombreuses pages du livre qui porte bien son titre Notre guerre civile. Oui, ce fut une guerre entre des Français, des Françaises mais ce fut aussi un combat entre celles et ceux de nombreux autres pays qui aspiraient à la justice sociale et à la liberté et les autres, ceux de la réaction. Songeons à cette bourgeoisie, à ces tenants du pouvoir versaillais, à cette République qui « méticuleusement brise l’élan des utopies au nom de l’ordre économique, jusqu’au désenchantement et à la décomposition actuelle », pour reprendre les propos de l’autrice.

« Je n’étais pas un mauvais soldat. »

Ces femmes de la Commune, nous les retrouvons au fil des pages, Nathalie Le Mel, Andrée Léo, Élisabeth Dmitrieff. Et Louise à la gare de Clamart, toute une nuit dans une tranchée, l’arme à la main. « Je crois que je n’étais pas un mauvais soldat. »
Nous savons tout de la trahison et de la sauvage entrée des troupes versaillaises dans Paris, les fusillades, les condamnations.
Judith Perrignon reprend les éléments des Mémoires de Louise mais aussi de ses biographes comme Xavière Gauthier. Vous retrouverez les points forts avec en particulier le soutien qu’elle apporte à la révolte kanake en 1878. Son retour à Paris, vous le vivrez au travers des rapports de police. La République bourgeoise craint Louise, elle lance ses limiers à ses trousses, ses indics reprennent des ragots, des rumeurs. Voilà qui n’est pas sans rappeler la surveillance que subit son idole, Victor Hugo jusqu’à sa mort, comme le décrit si bien Jean-Pierre Bédéï dans son livre « Il faut arrêter Hugo à tout prix », La surveillance policière de l’opposition, Ed. Le Bord de l’eau, 2022.

« Nous ne voulons ni chambre, ni Sénat »
Le rôle des femmes dans la révolution sociale est une dominante dans le discours de Louise. Le 2 décembre 1880, elle intervient dans une conférence sur le thème « La femme à travers les âges ».
Selon le rapport de police, elle tient les propos suivants : « Nous ne voulons ni chambre, ni Sénat, car plus il y aura de places honorifiques moins il y aura de libertés. Plus vous abaissez la femme, plus vous descendez l’homme dans l’abîme. J’espère que vous ouvrirez toutes grandes les portes des universités aux femmes, nous regardons ce droit comme une conquête. Nous ne demandons pas de places à la chambre, il y en a de trop sales. Nous ne voulons que nos droits et l’égalité dans la vie et dans la mort ».
La chambre est évidemment la chambre des députés, l’Assemblée nationale aujourd’hui. Toujours sa méfiance à l’égard du système représentatif.
Les policiers sont un peu perdus dans cette mobilisation des femmes, ils sont habitués à des réunions d’hommes. Vous goûterez les comptes rendus des réunions avec Paule Mink, « d’une nature nerveuse, rageuse », Marie Ferré qualifiée de « belle petite ». Mépris et condescendance à l’égard des femmes.

Jusqu’au bout de sa vie et même au-delà, Louise Michel est perçue comme le symbole de la femme libre qui se bat pour la justice sociale. Malgré les tentatives de récupération, elle reste une anarchiste et encore aujourd’hui elle pourrait affirmer comme elle l’écrivit à ses juges la condamnant au bagne : « Au revoir Messieurs, à bientôt ! ». Le combat n’est pas achevé.

Francis Pian

Notre guerre civile, Judith Perrignon. Ed. Grasset, 2023


Passager clandestin : Joan-Pau Verdier - chanteur ocitan ayant participé à la création de la Fédération anarchiste-communiste d’Occitanie (FACO) - avec une chanson hommage à Louise Michel.

Traduction
L’ÉCHARPE DE FEU

C’est pour toi Louise pour aujourd’hui et demain
Toi la Femme à l’écharpe de feu
Couleur de cerise et parfum de pain…
Je ne sais pourquoi je te dis ça.

Femme en pleurs a épier le regard du monde
Femme nue dans l’hiver profond
Il n’y a guère de places qui portent ton nom
Mais peut-être vaut-il mieux cette chanson ?

Un beau jour nous verrons la pointe du soleil
A chacun son tour , à chacun l’espoir
Pour sentir ici comme le vin nouveau
La chanson de Louise dans le soir.


Sur le drapeau kanak, une bande rouge représente l’écharpe rouge de Louise Michel.



PAR : Francis Pian
Groupe Commune de Paris
SES ARTICLES RÉCENTS :
DES IDEES ET DES LUTTES: Hécatombe océanienne
Le Grand chamboule tout en Ile-de-France
DES IDEES ET DES LUTTES: Destination Saragosse, Chronique de la Colonne Durruti
S’exiler, une souffrance éternelle
DES IDEES ET DES LUTTES: Albert Robida, Paris pendant la Commune de 1871
Un Pape « fermé comme une huître »
Vincennes, un lieu d’innovation permanent
DES IDEES ET DES LUTTES: Michel Ragon singulier et pluriel
Paris 2024, une ville face à la violence olympique
DES IDEES ET DES LUTTES: La Commune de Paris. 1871. Les acteurs, l’évènement, les lieux
Photos de classe
DES IDEES ET DES LUTTES: Je n’ai rien à perdre que mes chaînes
DES IDEES ET DES LUTTES: COLONISATIONS, NOTRE HISTOIRE
DES IDEES ET DES LUTTES: Makhno, la révolte anarchiste 1917-1921
A votre service...
DES IDEES ET DES LUTTES: Association internationale des travailleurs, De la correctionnelle à l’assaut du ciel
DES IDEES ET DES LUTTES: La Nouvelle Droite et le nazisme, une histoire sans fin
DES IDEES ET DES LUTTES: LA POLICE CONTRE LA RUE
DES IDEES ET DES LUTTES: Les Poèmes indésirables
DES IDEES ET DES LUTTES: 1871 Les inconnus de la Commune
DES IDEES ET DES LUTTES: Les écrivains décadents et l’anarchisme, Une tentation fin-de-siècle
DES IDEES ET DES LUTTES: Meurtres à la Grange-aux-Belles
DES IDEES ET DES LUTTES: Géopolitique de l’anarchisme
DES IDEES ET DES LUTTES: BRASERO 3
DES IDEES ET DES LUTTES: Ripostes,, archives de luttes et d’actions 1970-1974
DES IDEES ET DES LUTTES: La société mourante et l’anarchie
DES IDEES ET DES LUTTES: Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923)
DES IDEES ET DES LUTTES: Histoire des Bourses du Travail
DES IDEES ET DES LUTTES: Dockers- une histoire nantaise
DES IDEES ET DES LUTTES: VOISINS DE PASSAGE
DES IDEES ET DES LUTTES: LA BELLE EPOQUE DE L’ANARCHISME ARGENTIN
DES IDEES ET DES LUTTES: AU PERE-LACHAISE !
DES IDEES ET DES LUTTES:: La vie de Léon Tolstoï
DES IDEES ET DES LUTTES: LA PEDAGOGIE DES OPPRIMES
DES IDEES ET DES LUTTES: L’IMPASSE DE LA COMPETITIVITE
DES IDEES ET DES LUTTES: L’ATTESTATION
DES IDEES ET DES LUTTES: UNE RAGE DE LIRE
DES IDEES ET DES LUTTES: BRASSENS ANARCHISTE
Des idées et des luttes: Mensonges d’Etat, Une autre histoire de la Ve République
DES IDEES ET DES LUTTES: Gustave Flourens : un intellectuel révolutionnaire
DES IDEES ET DES LUTTES: CETTE IDEE DE PROGRES
Des idées et des luttes: Les femmes au premier rang à Plogoff
Des idées et des luttes: Bénévolat anarchiste et socialiste aux temps du choléra
Des idées et des luttes: Locataires et propriétaires, une histoire française
Des idées et des luttes : Plus loin que la politique, l’organisation communale
Des idées et des luttes : Écrits des condamnés à mort sous l’occupation nazie
Des idées et des luttes : La boîte rouge
Des idées et des luttes : On ne dissout pas un soulèvement
Des idées et des luttes : 1886, l’affaire Watrin
Des idées et des luttes : La CNT et le mouvement libertaire pendant la transition démocratique espagnole.
Des idées et des luttes : Les vagabonds du rail
La forme -Commune
Des idées et des luttes : Justice !
Des idées et des luttes : Barvalo. Roms, Sinti, Manouches, Voyageurs
Des idées et des luttes : Par la poudre et par la plume
Des idées et des luttes : Ceci n’est pas un atlas.
Des idées et des luttes : Parasites
Des idées et des luttes - Amiante et mensonge : notre perpétuité
Des idées et des luttes : L’hécatombe invisible
Des idées et des luttes : L’anarchisme chrétien
Des idées et des luttes : La Mine en procès
Des idées et des luttes : Caracremada
Des idées et des luttes : Les frères Bonneff
Des idées et des luttes : Lettre à une enseignante
Des idées et des luttes : Le temps des féminismes
Des idées et des luttes : La vraie victoire du RN
Des idées et des luttes : La révolte luddite
Des idées et des luttes : Lobbytomie
Des idées et des luttes : Insurgé.es ! Regards sur celles et ceux de la Commune de Paris de 1871
Des idées et des luttes : Histoire globale de la France coloniale
Des idées et des luttes : Fortuné Henry et la colonie libertaire d’Aiglemont.
Des idées et des luttes : Histoire de la rue de l’Antiquité à nos jours
Des idées et des luttes : Histoire du sabotage. Des traînes-savates aux briseurs de machine
Des idées et des luttes : Les républicains espagnols à Rivesaltes.
Des idées et des luttes : Histoire générale du Bund
Des idées et des luttes : Manifeste de l’anarchie
Des idées et des luttes : Séverine, l’insurgée
Des idées et des luttes : Écrire sa vie, devenir auteur
Des idées et des luttes : Le village contre la multinationale
Des idées et des luttes : Portraits de communardes
Des idées et des luttes : Mépris de classe
Des idées et des luttes : Les gueules noires
Des idées et des luttes : L’art de la fausse générosité
Des idées et des luttes : La démocratie sous les bombes
Des idées et des luttes : De sel et de sang
Des idées et des luttes : Ceux qui restent
Des idées et des luttes : Les combattantes
Des idées et des luttes : Les sauvages de la civilisation
Des idées et des luttes : Nous ferons la grève générale.
Des idées et des luttes : Les refroidis
Des idées et des luttes : Une formation au travail pour tous ?
Des idées et des luttes : La police de Vichy
Des idées et des luttes : Flanchec
Des idées et des luttes : Le nouveau péril sectaire
Des idées et des luttes : Cahiers Tristan Corbière
Des idées et des luttes : Témoins
Des idées et des luttes : La France contre le monarque.
Des idées et des luttes : Libre nature.
Des idées et des luttes : La rafle du Vel d’Hiv.
Des idées et des luttes : La Commune de Paris
Des idées et des luttes : Dictionnaire de l’anarchie
Des idées et des luttes : S’unir, travailler, résister, les associations ouvrières au XIXème siècle
Des idées et des luttes : Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions
Des idées et des luttes : Au cœur du grand déclassement, La fierté perdue de Peugeot-Sochaux.
Des idées et des luttes, les routes de Nestor Makhno
Des idées et des luttes, Sur les routes que j’ai parcourues.
Des idées et des luttes, La Suisse et la Commune de Paris, 1870-1871
Des idées et des luttes, Le Pen, Le Peuple
Des idées et des luttes,
Des idées et des luttes, bureaucratie.
Des idées et des luttes, La révolution à venir
Des idées et des luttes, Le grand détournement
Des idées et des luttes, la révolution russe en Ukraine
Des idées et des luttes, l’émancipation par les savoirs
Des idées et des luttes, La valeur du service public
Des idées et des luttes, Retronews n°2
Des idées et des luttes, Flora Tristan
Des idées et des luttes. Ubérisation, et après ?
Des idées et des luttes. Culture de masse et société de classes.
Des idées et des luttes. L’enfer des passes
Des idées et des luttes. La démocratie en état d’urgence
Des idées et des luttes. Le Puritanisme vert. Aux origines de l’écologisme.
Des idées et des luttes. La liberté ou rien
Des idées et des luttes. Une histoire visuelle de Solidarnosc
Des idées et des luttes. Ceux qui trop supportent
Des idées et des luttes. Un Siècle d’Antimilitarisme Révolutionnaire
Des idées et des luttes. La résistible ascension du néolibéralisme
Au fil des pages… sur Radio libertaire, dès le 8 décembre 2021 à 17h
Des idées et des luttes. L’Empire qui ne veut pas mourir. Une histoire de la Françafrique
Des idées et des luttes. Découvrir la Commune de Paris
Des idées et des luttes. Le 17 octobre des Algériens
Des idées et des luttes. Une brève histoire de l’anarchisme
Des idées et des luttes. Rétronews
Des idées et des luttes. Luigi Lucheni, l’anarchiste qui tua Sissi.
Des idées et des luttes. Commune de Paris, 1871-2021, Toujours Debout !
Des idées et des luttes. Le monde nouveau
Des idées et des luttes. Les anarchistes dans la ville
Des idées et des luttes. Les luttes et les rêves
Des idées et des luttes. Errico MALATESTA
des idées et des luttes. L’anarchisme et notre époque
des idées et des luttes. Chers camarades !
des idées et des luttes. La fascinante démocratie du Rojava
Des idées et des luttes. L’émancipation des travailleurs Une histoire de la Première internationale
des idées et des luttes. Le massacre des italiens Aigues-Mortes, 17 août 1893
Des idées et des luttes. La grande confusion
Des idées et des luttes. Ne nous libérez pas, on s’en charge
Des idées et des luttes. Ennemis d’État
Des idées et des luttes. La lucidité
Des idées et des luttes. Fourmies la Rouge
Des idées et des luttes. Commun-Commune (1871)
Des idées et des luttes. « L’usine a donné le rythme »
Des idées et des luttes :Lip 73. Piaget
Des idées et des luttes :Le peuple du Larzac
Des idées et des luttes : La liberté est une lutte constante
Des idées et des luttes : Comment vivre après Tchernobyl ?
Des idées et des luttes : Syndicalisme et répression aux USA
Des idées et des luttes : May Picqueray
La bibliothèque Communale 9e fournée
La bibliothèque Communale 8e fournée
La bibliothèque Communale 7e fournée
La bibliothèque Communale 6e fournée
La bibliothèque Communale 5e fournée
La bibliothèque Communale 4e fournée
La bibliothèque
La bibliothèque
La bibliothèque
Mémoires d’une communarde mais pas seulement !!
Réagir à cet article
Écrire un commentaire ...
Poster le commentaire
Annuler